Résumé de la session du samedi matin de la Conférence générale d'octobre 2021

GC

La conférence générale d'octobre 2021 de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours s'est ouverte avec des visages et des lieux familiers.

Pour la première fois en deux ans, la conférence générale est revenue dans l'auditorium du Centre de conférence, avec de la musique en direct du Tabernacle Choir à Temple Square et la présence d'un nombre plus que limité de dirigeants de l'Église, à commencer par la session du samedi matin le 2 octobre.

En raison des restrictions et des précautions liées à la COVID-19, les trois conférences générales précédentes de l'Église ont été limitées à des cadres plus petits, seule une poignée de dirigeants se joignant à ceux-ci pour les messages ou les prières, les sélections musicales préenregistrées et des sessions de conférence fermées au public mais disponibles via la télévision, la radio et diffusion en direct.

Cependant, les précautions contre la pandémie sont toujours d'actualité, comme en témoigne l'auditorium presque vide du centre de conférence.

Le président Russell M. Nelson a commencé le week-end de la conférence générale de deux jours et cinq sessions par un mot de bienvenue, un rappel et une invitation au début de la session du samedi matin.

« Il n'y a jamais eu un moment dans l'histoire du monde où la connaissance de notre Sauveur est si personnellement vitale et pertinente pour chaque âme humaine », a déclaré le président de 97 ans qui dirige l'Église depuis janvier 2018.

« Imaginez à quelle vitesse les conflits dévastateurs à travers le monde – et ceux dans nos vies individuelles – seraient résolus si nous choisissions tous de suivre Jésus-Christ et de tenir compte de ses enseignements ? »

Le président Nelson a ensuite invité les auditeurs à être attentifs à trois choses pendant les sessions de la conférence – pure vérité, pure doctrine et pure révélation – et a conclu en invoquant « une bénédiction sur tous ceux qui recherchent plus de lumière, de connaissance et de vérité ».

Pour ouvrir la conférence générale d'octobre 2021, Henry B. Eyring, deuxième conseiller dans la Première Présidence, a dirigé la session et a souhaité la bienvenue aux téléspectateurs et les auditeurs à la session.

Les autres intervenants de cette session de deux heures étaient le président Dallin H. Oaks, premier conseiller dans la Première Présidence, Jeffrey R. Holland, D. Todd Christofferson et Ulisses Soares, tous membres du Collège des douze apôtres ; la présidente générale des Jeunes Filles Bonnie H. Cordon ; et Elder Clark G. Gilbert et Elder Patricio M. Giuffra, tous deux soixante-dix Autorité générale qui ont été soutenus à la conférence générale d'avril 2021.

Le président Oaks, qui était l'orateur de clôture de la session, s'est adressé au nombre croissant de bonnes personnes à l'esprit religieux - y compris les saints des derniers jours - qui ont cessé de participer à leurs églises et n'assistent pas au culte et aux réunions.

« L’assistance aux réunions de l'église peut ouvrir nos cœurs et sanctifier nos âmes »., a-t-il déclaré, ajoutant plus tard : « Notre culte et l'application des principes éternels nous rapprochent de Dieu et amplifient et améliorent notre capacité à aimer. »

GC

Le président Oaks a mis en garde : « Les membres qui ont arrȇté de fréquenter l’Église et ne comptent que sur leur spiritualité individuelle se séparent de ces éléments essentiels de l’Évangile : le pouvoir et les bénédictions de la prêtrise, la plénitude de la doctrine rétablie et les motivations et les occasions d’appliquer cette doctrine. »

Frère Holland a encouragé les auditeurs à se rappeler, même lorsque des choses difficiles leur sont demandées, que la loyauté que l'on promet à la cause du Christ doit être la dévotion suprême de sa vie.

« Il y a une aide divine pour chacun de nous à n'importe quelle heure où nous ressentons un changement dans notre comportement », a-t-il déclaré, ajoutant plus tard : « Si nous aimons suffisamment Dieu au point d'essayer de lui être pleinement fidèle, il nous donnera le pouvoir, la capacité, la volonté et la manière d'aimer nos prochains et nous-mêmes. »

Frère Christofferson a enseigné l'amour de Dieu — universel pour tous, mais personnel à chacun — et l'offre de la rédemption du Sauveur. « La nôtre n'est pas une religion de rationalisation ni une religion de perfectionnisme, mais une religion de rédemption — la rédemption par le Sauveur. »

Il a ajouté : « Le mieux que les partisans du « tout sauf Christ » ou « tout sauf la repentance » puissent offrir c'est l'affirmation infondée que le péché n'existe pas, ou que s'il existe, il n'a finalement aucune conséquence. Je ne vois pas cet argument avoir beaucoup de poids au moment du jugement dernier. »

Frère Soares a invité les auditeurs à suivre l'exemple de compassion du Seigneur pour les autres, en disant : « Nous pouvons être des instruments entre les mains du Seigneur et agir avec compassion. »

Pour nous qualifier pour porter des jugements justes, a-t-il ajouté, « nous devons nous efforcer de devenir comme le Sauveur et de regarder les imperfections des individus avec compassion ».

Le président Cordon a partagé deux vérités fondamentales sur « l’œuvre grandiose et glorieuse » d’un jeune : premièrement connaître sa destinée divine en tant qu’« enfant bien-aimé de notre Père céleste », qui les aime et deuxièmement connaître son but et ne pas se laisser distraire.

« Ne tardez pas à découvrir ce que le Seigneur veut vous dire maintenant sur qui vous êtes », a-t-elle encouragé.

En utilisant une parabole d'une pente, frère Gilbert a déclaré que tout le monde peut devenir quelque chose de plus en Christ.

« Dans le timing du Seigneur, ce n'est pas où nous commençons mais où nous nous dirigeons qui compte le plus », a-t-il déclaré, ajoutant plus tard : « Dans le calcul du Seigneur, il fera tout ce qu'il peut pour nous aider à tourner nos pentes vers les cieux. »

Frère Giuffra a rappelé qu'à l'âge de 14 ans, dans son Chili natal, il a appris l'existence de l'Évangile de Jésus-Christ et s'y est converti.

« Je nous invite tous à accroître continuellement notre foi en Christ, qui a changé la vie de ma mère bien-aimée et moi et continue de changer la vie de tous ceux qui le cherchent », a-t-il déclaré.

Jeremy R. Jaggi, soixante-dix Autorité générale, a offert l'invocation et sœur Amy A. Wright de la présidence générale de la Primaire la bénédiction.

La musique a été assurée lors de la session par le Tabernacle Choir at Temple Square, dirigé par Mack Wilberg et Ryan Murphy, avec Andrew Unsworth et Brian Mathias à l'orgue. Les sélections du chœur étaient « From All That Dwell Below The Skies », « Vrais disciples du Seigneur », « O Jésus, quand je pense à toi », « I Will Follow God's Plan » et « Il vit, mon Rédempteur », avec les auditeurs invité à se joindre à lui pour chanter un cantique d'intermède, « Mettons de l'ardeur ».

GC