Reconnaissance officielle : Le Mali rejoint le Sénégal et la Guinée au rang des pays africains les plus récents à accueillir l'Église.

Elder Nash a rencontré pour la première fois le bureau du ministère de la Religion à Bamako le 22 janvier 2019, où il a été informé de la reconnaissance officielle de l'Eglise.

NASH

'Ce fut un jour historique et mémorable pour le peuple malien, et pour les saints des derniers jours en général, mais[surtout] pour les saints du Mali ', a déclaré le résident malien Yeah Samake, un saint des derniers jours et ancien candidat à la présidence du Mali en 2013 et 2018.

Lors d'une cérémonie qui s'est tenue dans ce pays d'Afrique de l'Ouest dans la capitale Bamako, les chefs religieux et communautaires se sont joints aux dignitaires gouvernementaux et aux journalistes nationaux pour marquer la reconnaissance officielle de l'Église de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours comme association religieuse au Mali.

MALI

Elder Marcus B. Nash des soixante dix, Président de l'Interrégion d'Afrique de l'Ouest, a parlé de la contribution que les saints des derniers jours au Mali apporteront. Au fond,[les membres de] l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours cherchent à vivre selon les paroles suivantes : ' Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton pouvoir, de toute ta pensée et de toute tes forces '. C'est le premier et le plus grand commandement. Le second qui lui est semblable est : 'Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Nous croyons vraiment en ces paroles.'

Elder Nash a rencontré pour la première fois le bureau du Ministère de la Religion à Bamako le 22 janvier 2019, où il a appris la reconnaissance officielle de l'Eglise et a eu l'occasion de remercier le gouvernement du Mali au nom de la Première Présidence.

Lors de la cérémonie, le ministre des Activités religieuses, Daniel Thera, a déclaré : 'Nous ne sommes pas fermés. Le Mali est un pays ouvert à toutes les religions.'

M. Samake, qui a également été Ambassadeur du Mali en Inde, a ajouté : ' Nous sommes des gens aimants et attentionnés. Les musulmans sont très tolérants, mais notre constitution est laïque. Toutes les religions sont les bienvenues au Mali, et tous les musulmans sont les bienvenus pour adorer leur dieu qu'ils jugent bon.'

'J'ai eu la chance de commencer à venir au Mali avant que l'Église ne soit organisée ici ', a partagé Elder Nash. 'Et j'ai rencontré des gens que j'ai appris à aimer profondément.'

Dans un pays de 18 millions d'habitants, il y a environ 50 familles de saints des derniers jours au Mali. Cette reconnaissance officielle permet à l'Église de mieux servir ses membres et aux missionnaires d'être appelés à servir. Il y a actuellement quatre missionnaires à plein temps de l'Église qui servent à Bamako.

Cette reconnaissance permet également d'enseigner l'Evangile de Jésus-Christ à tous les citoyens maliens, quelle que soit leur appartenance religieuse.

NASH

Elder David A. Bednar du Collège des Douze Apôtres a consacré le Mali en 2017 pour les bénédictions de l'Evangile de l'Eglise de Jésus Christ rétablie. Cette année-là, la première congrégation fut organisée à Bamako. Aujourd'hui, 68 membres revendiquent leur adhésion à l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Il y a deux congrégations et deux lieux de culte.

Au cours des dernières années, l'Église a fourni une aide humanitaire de 4,3 millions de dollars américains aux résidents du Mali, notamment pour améliorer la santé, aider les sans-abri, y compris les réfugiés, et répondre aux catastrophes. Elder Nash a dit, 'Et d'une manière discrète mais significative, nous allons continuer à aider.'

Le Mali rejoint le Sénégal et la Guinée au rang des pays africains les plus récents à accueillir l'Église. L'Église est aussi officiellement reconnue dans les pays suivants de la région d'Afrique de l'Ouest : Bénin, Ghana, Côte d'Ivoire, Libéria, Nigeria, Sierra Leone et Togo.

L'Église a connu une croissance spectaculaire en Afrique au cours des dernières décennies, où le nombre de membres de l'Église est passé de quelques saints des derniers jours dans les années 1970 à un peu plus de 650 000 membres aujourd'hui dans près de 2 300 congrégations.

L'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est une organisation mondiale avec plus de 16 millions de membres se réunissant dans plus de 30 000 congrégations, avec ses publications dans 188 langues différentes.

'De plus en plus de gens viendront, demanderont et se demanderont ce que représente cette Église,' dit Elder Nash. 'Tout commence par l'amour qu'ils ont pour Dieu et ensuite l'amour que nous avons les uns pour les autres. Nous sommes honorés d'être ici avec vous.'

BAMAKO