Le centre de formation missionnaire du Ghana reprend la formation sur place.

mtc

Le Centre de formation missionnaire du Ghana (CFM Ghana ) à Accra a rouvert ses portes pour la formation missionnaire sur place. Le CFM du Ghana est l'un des deux centres internationaux de formation missionnaire à rouvrir en ce moment, avec le CFM de Nouvelle-Zélande. Le Centre de formation missionnaire de Provo a également commencé à recevoir des missionnaires. Les missionnaires ont commencé à arriver au CFM du Ghana pendant la semaine du 21 juin pour se préparer à leur formation. Les missionnaires sont venus de divers pays d'Afrique, dont le Ghana, le Nigéria, le Zimbabwe, le Libéria, la Sierra Leone, le Rwanda et l'Ouganda, enthousiastes à l'idée de commencer leur mission. La semaine prochaine, d'autres missionnaires d'Eswatini et de Namibie arriveront pour commencer leur service.

Le CFM du Ghana a rouvert avec quarante-huit missionnaires et pour les premiers groupes, les effectifs resteront autour d'une cinquantaine de missionnaires. Les nombres augmenteront progressivement au fur et à mesure que les conditions le permettront. Les dirigeants et le personnel font tout leur possible pour protéger les missionnaires de toute exposition au COVID. Tous les protocoles COVID sont respectés.

mtc

Tous les missionnaires actuels du CFM de Ghana sont anglophones et se rendront au Ghana, au Nigeria, au Zimbabwe, en Ouganda et au Kenya, qui sont des missions anglophones en Afrique. Des missionnaires parlant leur propre langue sont au CFM du Ghana pendant trois semaines. Le CFM du Ghana enseigne le français, l'anglais, le swahili et l'amharique qui est parlé en Éthiopie. Tous les missionnaires qui apprennent des langues le font actuellement depuis chez eux dans le cadre d'un CFM virtuel. Une fois que le CFM du Ghana sera rouvert pour l'enseignement des langues, les missionnaires apprenant le français ou le swahili y demeureront pendant six semaines et ceux qui apprennent l'anglais ou l'amharique y seront pendant neuf semaines.

Le président du CFM du Ghana, Paul Craig, avec Sœur Nadine Craig, ont accueilli les 48 missionnaires lors d'une réunion de bienvenue à laquelle ont également participé 120 missionnaires qui étudient les langues et se préparent pour leur mission à partir du CFM à domicile. Les 120 missionnaires du CFM virtuel viennent des mêmes pays, plus la République du Congo, la République démocratique du Congo, la Côte d'Ivoire, l'Éthiopie, le Bénin, le Cameroun, la Zambie, les États-Unis d'Amérique, quelques pays européens et même certains pays polynésiens. Le CFM du Ghana accueille en moyenne chaque année des missionnaires en provenance de cinquante-cinq à soixante pays, qui partent ensuite dans cinquante à cinquante-sept pays différents.

mtc

À l'échelle mondiale, les CFM sont restés opérationnels pendant la pandémie en offrant une formation virtuelle aux nouveaux missionnaires. Un total de 32 000 missionnaires ont reçu une formation en ligne depuis mars 2020. Actuellement, 2 766 missionnaires participent à la formation des CFM en ligne. Des centres de formation missionnaire aux Philippines, au Mexique et en Angleterre sont également en train de se préparer à former des missionnaires sur place, à partir de la fin juillet et du mois d'août et d'autres suivront à mesure que les conditions locales s'amélioreront.