La Première Présidence annonce de nouvelles directives pour les dirigeants de l'Église qui célèbrent des mariages civils

marriage

La Première Présidence de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a modifié les conditions dans lesquelles les officiers de l'Église peuvent célébrer des mariages civils entre un homme et une femme. De tels mariages civils ne peuvent être célébrés que dans les circonstances suivantes, avec effet immédiat :

  • La mariée ou le marié est membre de l'Église.
  • Le certificat de membre de la mariée ou du marié est attribué à l'unité que l'officier de l'Église préside.
  • L'officier de l'Église est légalement autorisé à célébrer un mariage civil dans la juridiction où le mariage aura lieu.

« Ces règles s'appliquent aux présidents de pieu, aux présidents de mission, aux présidents de district, aux évêques et aux présidents de branche », a déclaré la Première Présidence dans une lettre envoyée aux dirigeants de l'Église du monde entier le mercredi 30 juin 2021.

Ce changement intervient deux ans après que la Première Présidence a annoncé la suppression de la période d'attente d'un an entre un mariage civil et un scellement au temple.