L'aveugle retrouve la vue grâce à LDS Charities

Austin

La consultation ophtamologique gratuite, tenue en juillet 2017 à Benin City (Nigeria) par LDS Charities, est peut être passée, mais elle a laissé en héritage derrière elle, une vue rétablie et la conversion de frère Solomon Agbonkoko, veuf, et fonctionnaire à la retraite.

'J'ai vécu dans l'obscurité totale. J'avais oublié à quoi ressemblait la lumière. C'était l'obscurité pure pendant plusieurs années jusqu'à maintenant. Je ne connaissais même pas certains de mes petits-enfants par leurs visages. C'était terrible. Mais je remercie Dieu pour l'Église des SDJ, je peux voir de nouveau », a déclaré frère Agbonkoko.

Selon le Dr Rita Momoh, présidente de la branche de la Société d'ophtalmologie du Bénin, le frère Agbonkoko a développé des cataractes sur ses yeux qui auraient pu conduire à une cécité absolue.

Frère Salomon croyait que Dieu voulait qu'il revoie. Ses amis savaient qu'il avait perdu la vue et cela l'avait gravement affecté. Quand l'annonce a été faite dans les paroisses au sujet de la clinique ophtalmologique gratuite, il a été informé par son ami SDJ. Il est allé à contrecœur sur le site et a été surpris de l'attention immédiate qu'il a reçue, qui a abouti à la chirurgie. L'équipe de LDS Charities l'a ramené à la maison. .

'Après l'opération, les membres de l'Église m'ont ramené à la maison, les yeux bandés, dans un bus officiel. La douleur était grande, mais j'ai prié Dieu pour le réconfort. J'ai très bien dormi cette nuit-là. Et le matin quand je me suis réveillé, j'ai remarqué la lumière filtrant à travers le bandeau. Je ne pouvais pas le croire mais Dieu m'avait de nouveau béni. '

Par la suite, Frère Salomon a commencé à en savoir plus sur la façon dont l'Église des SDJ pourrait s'aventurer dans une telle aide humanitaire aux pauvres et aux nécessiteux. Il a décidé de montrer de la gratitude en donnant aux membres des objets temporels. À sa stupéfaction, l'évêque l'a invité à rencontrer les missionnaires pour la discussion au sujet de l'Évangile et a été invité à retourner à la maison avec ses articles.

'Je ne savais pas comment remercier l'Église [SDJ] parce que j'avais arrêté d'aller à [mon] église il y a longtemps. Je me suis rendu dans l'unité la plus proche pour demander des conseils sur ce qu'il fallait apporter pour faire une action de grâce, mais le chef (évêque) m'a conseillé de plutôt recevoir les missionnaires. Je suis maintenant un membre baptisé de l'Église SDJ et je me sens si heureux '.

'Maintenant, je lis beaucoup. Parmi les premières choses que j'ai lues après que ma vue ait été rétablie, il y avait une brochure des missionnaires, qui me rendaient régulièrement visite. Je lis aussi le Livre de Mormon maintenant.