Des consultantes d'organisations: Quatre sœurs appelées à servir dans l'interrégion d'Afrique de l'Ouest.

Leur rôle est d'encadrer les dirigeantes de pieu et de paroisse, de participer aux conseils de dirigeants et de rendre compte à la présidence de l'interrégion. 

AD

La Première Présidence a approuvé un nouveau poste, celui de consultante d'organisations au niveau international, afin de contribuer à la formation et au mentorat des dirigeants locaux en dehors des États-Unis et du Canada. Dans les interrégions où elles sont appelées, les consultantes bénévoles participeront également aux conseils d'interrégion en travaillant ensemble en unité avec les hommes et les femmes de l'Église dans leurs interrégions respectives. Les femmes appelées serviront dans ces appels pour une durée d'environ trois à cinq ans.

La présidence de l'interrégion d'Afrique de l'Ouest a appelé quatre sœurs à servir dans six (6) conseils de coordination en tant que consultantes interrégionales d'organisations à compter du 1er juin 2021.

Les conseils de coordination comprennent le Ghana Accra et Accra Ouest, le Ghana Kumasi, le Nigéria Benin City, la Côte d'Ivoire Abidjan Est et Ouest.

Représentant la Société de Secours, les Jeunes Filles et la Primaire, le poste de consultante interrégionale d'organisations élargit les rôles de direction pour les femmes de l'interrégion et s'appuie sur la pratique des femmes et des hommes qui servent ensemble dans l'unité dans les conseils et les comités.

Leur rôle est d'encadrer les dirigeantes de pieu et de paroisse, de participer aux conseils de dirigeants et de rendre compte à la présidence de l'interrégion. 

 

Faites la connaissance des consultantes d’organisations

 

 

Mavis Kazeh-Anfo (Conseils de coordination de Ghana Accra et Accra Ouest)

mavis

 

Sœur Mavis Kazeh-Anfo est membre de l'église depuis 23 ans.

Elle a servi dans de nombreux appels de l'église, notamment présidente de la Société de Secours, présidente des Jeunes Filles et de la Primaire de paroisse, présidente de la Primaire, présidente des Jeunes Filles de pieu et maintenant comme consultante d'organisations interrégionales.

Sœur Mavis Kazeh-Anfo est née à Accra, au Ghana et est mariée à Francis Kazeh-Anfo. Ils sont parents de trois enfants.

 

 

Patricia Adopo (Conseils de Coordination de Côte d'Ivoire Abidjan Est et Ouest)

adopo

 

Sœur Patricia Adopo est membre de l'église depuis 27 ans.

Elle a servi dans de nombreux appels de l'église, notamment comme consultante dans la présidence de la Primaire, présidente de la Primaire, présidente de la Société de Secours et actuellement en tant que consultante interrégionale d'organisations.

Sœur Patricia Adopo est née le 12 août 1968 à Bondoukou (Côte d'Ivoire). Elle est mariée à Koki Antoine Adopo. Ils sont parents de six enfants 

 

 

 

Emelia Affare Sampson (Conseil de coordination du Ghana Kumasi) 

emelia

 

Sœur Emelia Sampson est membre de l'église depuis 36 ans.

Elle a servi dans de nombreux appels de l'église, notamment comme consultante dans la présidence de la Société de Secours, présidente de la Société de Secours et maintenant comme consultante interrégionale d'organisations.

Sœur Emelia Affare Sampson est née à Cape Coast, au Ghana. Elle est mariée à Emmanuel Sampson. Ils sont parents de cinq enfants.

frances

 

 

 

Esohe Frances Ikponmwen (Conseil de coordination de Bénin City, au Nigéria)

Sœur Frances Ikponmwen est membre de l'église depuis 27 ans.

Elle a servi dans de nombreux appels d'église comme instructrice de l'école du dimanche de paroisse, présidente de la Société de Secours de paroisse, présidente de la Société de Secours de pieu et actuellement en tant que consultante interrégionale d'organisations.

Sœur Esohe Frances Ikponmwen est née à Warri, au Nigeria. Elle est mariée à Edward Ikponmwen, ils ont actuellement cinq enfants et neuf petits-enfants. 

 

 

Impressions des consultantes au sujet de leurs appels


« Je suis profondément redevable d'avoir reçu cette responsabilité, d'avoir l'opportunité de former des dirigeants d'organisations de pieu pour les aider à comprendre certains des changements que l'Église apporte dans leurs domaines d'appel pour aider à améliorer l'œuvre du salut et de l'exaltation. Je suis vraiment ravie d'être la main du Seigneur à ce titre et d'aider à faire avancer son œuvre », a dit sœur Mavis Kazeh-Anfo.



« Cet appel est une bénédiction pour moi et ma famille, il me donne plus de joie de participer à l'œuvre de salut pour tous les enfants de Dieu », a dit sœur Patricia Adopo, consultante en Côte d'Ivoire.



« Quand j'ai été appelé à cet appel, je savais que notre Père céleste m'aime et qu'il se soucie de moi parce qu'il ne fait acception de personne et je sais qu'il me fournira un moyen d'accomplir cette grande œuvre de salut et d'exaltation pour ses enfants bien-aimés. », a dit sœur Emelia Sampson



« Je considère mon nouvel appel comme une confirmation que notre Père céleste entend nos prières silencieuses. J'ai dit dans un discours que j'allais instruire des jeunes filles de ma famille et de l'Église, alors je me sens humble et reconnaissante d'être appelée comme consultante interrégionale d'organisations », a déclaré sœur Frances Ikponmwen.


Les consultantes interrégionales d'organisations enseigneront avec une perspective unifiée tout en instruisant les présidences de la Société de Secours, des Jeunes Filles et de la Primaire des pieux et des districts.